PHP Soapclient et connexion HTTPS via un proxy

Rédigé par gorki - - Aucun commentaire

Le problème :

En passant via mon proxy entreprise ou local (SQUID) mes requêtes SOAP recevaient les erreurs :

  • Parsing WSDL: Couldn't load from 'https://host/service?wsdl' : failed to load external entity 'https://host/service?wsdl'
  • Could not connect to host

Solution :

Trouver l'origine du problème, activer les traces :

$client = new SoapClient("http://www.webservicex.net/ConverPower.asmx?WSDL", array('trace' => 1));
echo "====== REQUEST HEADERS =====" . PHP_EOL;
var_dump($client->__getLastRequestHeaders());
echo "========= REQUEST ==========" . PHP_EOL;
var_dump($client->__getLastRequest());
echo "========= RESPONSE =========" . PHP_EOL;
var_dump($response);
array
(
    'trace' => 1
    'proxy_host' => 127.0.0.1
    'proxy_port' => 3128
)
// Attention ! vérifier que ces directives sont bien appelées (par exemple pas dans un fichier classe... sifflotements...)
ini_set('soap.wsdl_cache_enabled',0);
ini_set('soap.wsdl_cache_ttl',0)
$context = stream_context_create(array(
    'ssl' => array(
        'verify_peer' => false,
        'verify_peer_name' => false,
        'allow_self_signed' => true
    )
));

$client  = new SoapClient(null, array( 
    'location' => 'https://...',
    'uri' => '...', 
    'stream_context' => $context
));

 

 

Spring, Autowire, Proxy Class

Rédigé par gorki - - Aucun commentaire

Le problème :

A l'origine, suite à une réorganisation des classes et un nettoyage des configurations Spring, une des classes (appelons-là ClasseA) n'est plus "Autowired" sur ClasseB.

Alors que :

- les dépendances entre configurations Spring sont OK

- le component scan est OK

- les traces de Spring montrent bien une instanciation de la classe ClasseA et une tentative d'"autowiring" sur la classe ClasseB.

Puis, plus rien, pas de trace d'erreur si ce n'est que l'autowiring indique qu'il n'a pas trouvé de candidat.

 

Solution :

Ce n'est pas très simple.

Première étape :

- le tag qui a fait marcher le test :

<tx:annotation-driven proxy-target-class="true" transaction-manager="transactionManager" />

Je ne voyais pas le lien entre les transactions spring et ma classe qui n'avait aucun rapport avec les transactions.

En réalité c'est le proxy-target-class="true" qui a fait marcher le test. Grâce à ce lien, il est indiqué que cet attribut s'applique partout !

 

Deuxième étape deux nouveaux tests :

- suppression du proxy-target-class:  le test est KO (revenu à l'état premier)

<tx:annotation-driven transaction-manager="transactionManager" /> 

- ajout d'un tag général dédié aux proxies : le test est KO, il manque cette classe org.aspectj.util.PartialOrder$PartialComparable.

<beans xmlns="http://www.springframework.org/schema/beans" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/XMLSchema-instance"
xmlns:aop="http://www.springframework.org/schema/aop"
	xsi:schemaLocation="http://www.springframework.org/schema/beans http://www.springframework.org/schema/beans/spring-beans.xsd http://www.springframework.org/schema/aop http://www.springframework.org/schema/aop/spring-aop.xsd">

<aop:config proxy-target-class="true" />

 

Troisième étape, en ajoutant le jar aspectjweaver (moins lourd que le aspecttools), ça a marché.

Donc c'était bien l'instanciation de ma classe via un JDK Proxy plutôt que via un CGLIB qui a changé la donne.

 

Pour aller plus avant :

- ma classe hérite de org.apache.commons.configuration.CompositeConfiguration

- j'ai essayé d'en extraire une interface pour utiliser les JDK Proxy plutôt que les CGI : échec sur les premiers tests. J'ai laissé filé.

- un mystère que je n'ai pas creusé non plus : pourquoi le fait d'utiliser le proxy-target-class sur le tag aop:config demande plus de fonctionnalités (PartialOrder manquant) que sur tx:annotation-driven ?

- les JDK proxy sont conseillés car ils implique une programmation par interface (pour ceux qui aiment...)

 

Moralité ( il est mort alité...) :

- d'où l'importance de ne pas laisser faire la configuration Spring à n'importe qui, de bien comprendre les tags et leur portées.

- contrôler la portée de vos component-scan, ça aide d'avoir des tests rapides...

 

Mise à jour :

Le problème a aussi une autre conséquence qui bloque le comportement Autowired:

- Si une classe CLASSE_REELLE (@Component ) implémente une interface INTERFACE_GENIALE

- Une classe B (de test par exemple) essaye d'injecter A directement

- aop:config n'est pas configuré pour empêcher l'utilisation des proxy Java ! Spring décide par défaut d'utiliser les proxy dès qu'une interface est présente. (cf ce lien :  JDK- and CGLIB-based proxies)

Conséquence : Spring ne qu'injecter des variables de types INTERFACE_GENIALE et pas de type CLASSE_REELLE. Seules les interfaces sont injectables.

 

Fil RSS des articles de ce mot clé